But du programme

Permettre de développer de nouvelles attitudes et de retrouver un équilibre personnel et familial.  

Objectifs

  • Développer vos connaissances pour vous permettre de mieux interagir avec votre proche;
  • Stimuler votre réflexion sur la relation avec votre proche;
  • Vous outiller dans la mise en place de changements tout en respectant votre rythme. 

 Formule

  • 10 rencontres hebdomadaires consécutives ;
  • Contenu théorique et exercices pratiques ;
  • Enrichi par des échanges entre les participant(e)s.

 

RENCONTRE 1 : LE POINT DE DÉPART

  • Présentation du programme, incluant les objectifs, le contenu, la structure et le fonctionnement ;
  • Incidences de la problématique sur les membres de l’entourage. 

 

RENCONTRE 2 : POUR MIEUX COMPRENDRE LE TROUBLE DE LA PERSONNALITE LIMITE

  • Différence entre la personnalité et le trouble de la personnalité ;
  • Critères diagnostic du DSM-IV ;
  • Indices au quotidien 

 

RENCONTRE 3 : COMPRENDRE SON ORIGINE ET SON INTENSITÉ

  • Comprendre l'origine de la problématique et son intensité. 

 

RENCONTRE 4 : LA DYNAMIQUE RELATIONNELLE 

  • Comprendre la manière dont la personne souffrant du trouble TPL entre en relation et la façon dont l’autre tente de réagir et d’aider. 

 

RENCONTRE 5 : LA DYNAMIQUE RELATIONNELLE 

  • Jeux relationnels et conséquences de l'échec interrelationnel. 

 

RENCONTRE 6 : LA DYNAMIQUE RELATIONNELLE 

  • Comprendre la codépendance. 

 

RENCONTRE 7 : COMPRENDRE LA TENDANCE À S'AUTO-DÉTRUIRE

  • Comprendre la tendance à s’autodétruire : dynamique suicidaire et gestes d’automutilation. 

 

RENCONTRE 8 : LE CHANGEMENT OU LE STATU QUO

  • Enjeux de la mise en place du changement;
  • Dangers de la déresponsabilisation. 

 

RENCONTRE 9 : SE CONNAÎTRE POUR MIEUX S’AJUSTER

  • Identifier le type d’aidant que vous êtes et déterminer votre zone de confort. 

 

RENCONTRE 10 : LE PREMIER PAS VERS LE CHANGEMENT

  • Les différentes étapes de mise en place du changement;
  • Prévoir les difficultés.

  

À cette formation, s’ajoute des groupes de soutien pour les membres de l’entourage d’une personne ayant un trouble de la personnalité limite.